Connaissez-vous le Syndrome Métabolique ?

Le syndrome métabolique est un groupe de cinq facteurs de risque qui augmentent la probabilité de développer une maladie cardiaque, un diabète et un accident vasculaire cérébral. Ces cinq facteurs de risque sont:

-augmentation de la pression artérielle (supérieure à 130/85 mmHg) ;
-taux élevé de sucre dans le sang (résistance à l'insuline) ;
-excès de graisse autour de la taille ;
-taux sanguin élevé de triglycérides ;
-faible taux de bon cholestérol ou HDL.

Avoir l'un de ces facteurs de risque ne signifie pas que vous souffrez d'un syndrome métabolique. Cependant, en avoir un augmentera vos risques de développer une maladie cardiovasculaire. La présence de trois de ces facteurs ou plus entraînera un diagnostic de syndrome métabolique et augmentera le risque de complications pour la santé.

L'American Heart Association (AHA) rapporte que 23% des adultes souffrent actuellement du syndrome métabolique. Il s’agit d’un savant mélange de mauvaises conditions de vie qui amène un dérèglement de votre métabolisme. Et ce n’est que le début de l’ « épidémie »…

Quels sont les facteurs de risque du syndrome métabolique ?

Les facteurs de risque du syndrome métabolique sont liés à l’obésité (IMC > 30 selon les critères de Organisation Mondiale de la Santé). Les deux facteurs de risque les plus importants sont :

-obésité abdominale ou excès de graisse autour des parties centrale et supérieure du corps ;
-résistance à l'insuline, ce qui rend difficile pour le corps d'utiliser le sucre.

D'autres facteurs peuvent augmenter votre risque de syndrome métabolique :

-âge ;
-antécédents familiaux de syndrome métabolique ;
-sédentarité (ne pas faire assez d’exercice physique) ;
-femmes qui ont été diagnostiquées avec le syndrome des ovaires polykystiques (SPOK).

Comment diagnostique-t-on le syndrome métabolique ?

Pour diagnostiquer le syndrome métabolique, votre médecin devra effectuer plusieurs tests différents. Les résultats de ces tests seront utilisés pour rechercher trois signes ou plus de la maladie. Votre médecin peut vérifier un ou plusieurs des éléments suivants:

-tour de taille ;
-triglycérides sanguins à jeun ;
-taux de cholestérol ;
-pression artérielle
-glycémie à jeun (test HOMA, très utile également) ;
Des anomalies notées sur au moins trois de ces tests indiqueront la présence d'un syndrome métabolique.

Quelles sont les complications du syndrome métabolique ?

Les complications qui peuvent résulter du syndrome métabolique sont souvent graves et s’installent à long terme (chroniques) :

-durcissement des artères (athérosclérose) ;
-diabète ;
-infarctus du myocarde ;
-accident vasculaire cérébral ;
-maladie rénale ;
-stéatose hépatique non alcoolique (NAFLD / NASH) ;
-maladie cardiovasculaire ;
Si le diabète se développe, vous pourriez être à risque de complications de santé supplémentaires, notamment:

-lésions oculaires (rétinopathie) ;
-lésion nerveuse (neuropathie) ;
-maladie rénale ;
-amputation de membres.

Bref, vous l’aurez compris, il est nécessaire de prendre au sérieux son état de santé si vous êtes déjà en surpoids, sédentaire et peut-être déjà avec une tension artérielle haute.

Comment traite-t-on le syndrome métabolique ?

Si vous êtes diagnostiqué avec un syndrome métabolique, l'objectif du traitement sera de réduire votre risque de développer de nouvelles complications de santé. Votre médecin ou praticien vous recommandera des changements de style de vie qui peuvent inclure la perte de 7 à 10% de votre poids actuel et la pratique d'au moins 30 minutes d'exercice modéré à intense de cinq à sept jours par semaine. Ils peuvent également vous suggérer d'arrêter de fumer.

Votre médecin peut vous prescrire des médicaments pour réduire votre tension artérielle, votre cholestérol et / ou votre glycémie. Ils peuvent également prescrire de l'aspirine à faible dose pour réduire le risque d'AVC et de crise cardiaque.
Il y a des mesures naturelles possibles également : une action drastique sur la nutrition, une complémentation alimentaire à visée métabolique. On pourra par exemple agir sur la tension artérielle avec des plantes spécifiques, ou encore rendre le métabolisme du sucre plus opérationnel en rétablissant une sensibilité à l’insuline. Là encore, la micronutrition et la phytothérapie ont leur rôle à jouer.

Quelles sont les perspectives pour les personnes atteintes du syndrome métabolique ?

Les perspectives pour les personnes atteintes du syndrome métabolique peuvent être assez bonnes si les symptômes sont gérés. Les personnes qui suivent les conseils de leur médecin ou de leur praticien, mangent bien, font de l’exercice, arrêtent de fumer et perdent du poids réduiront ainsi leurs risques de développer de graves problèmes de santé tels qu’une crise cardiaque ou un accident vasculaire cérébral.

Bien que la gestion des symptômes réduise les complications de santé, la plupart des personnes atteintes de cette maladie présentent un risque à long terme de maladie cardiovasculaire. Il sera primordial de conserver une hygiène de vie irréprochable et probablement une complémentation alimentaire aidante pour le métabolisme.

Comment prévenir le syndrome métabolique ?

La prévention du syndrome métabolique est bien entendu possible. Le maintien d'un tour de taille et d'une pression artérielle et de cholestérol normaux réduit votre risque de syndrome métabolique. L’exercice physique et la perte de poids peuvent aider à ces progrès et diminuer la résistance à l'insuline.

En particulier, adoptez une alimentation saine qui comprend des fruits, des légumes et des céréales complètes. L'exercice physique est également important lorsqu'il s'agit de prévenir cette condition. Une activité physique régulière réduira votre tension artérielle, votre glycémie et votre taux de cholestérol. La clé est d'essayer de maintenir un poids santé. Parlez-en à votre médecin ou votre praticien avant de commencer un programme d’exercice physique ou de changer radicalement votre alimentation. Vous devez être accompagné.

La prévention du syndrome métabolique nécessitera également des examens médicaux réguliers. Votre médecin peut mesurer votre tension artérielle et effectuer des analyses sanguines qui peuvent indiquer le développement précoce d'un syndrome métabolique. Un diagnostic précoce de la condition et du traitement réduira les complications de santé à long terme.

.

.

.

.

.

Alexia Authenac  -  Naturopathe, DU Européen en Micronutrition

www.mieuxetrecorpsetesprit.fr

Boxed:

Sticky Add To Cart

Font:

  • Conseils

    Notre équipe est à votre écoute du lundi au vendredi 9h30-12h30 | 13h30-17h00

  • Livraisons et retours

    Livraison offert dès 80€ en France métropolitaine

  • Paiements sécurisés

    Nous assurons un paiement 100% sécurisé !

  • Contact

    Support par téléphone ou par mail
    05 34 66 41 64 | contact@crp-phyto.com

Besoin d'un conseil ?
Besoin d'aide ?

Nos conseillères sont disponibles pour vous répondre
05 34 66 41 64
contact@crp-phyto.com

Besoin d'un conseil ?